Guillo
Biographie

« L’auteur a la plume affûtée » (FRANCOFANS)

Tourné vers l’humain et la sensibilité, Guillo, chanteur-guitariste, auteur-compositeur, interroge le monde. La voix aérienne se pose, joue de ce suspens dans la syllabe. Il occupe la scène sans afféterie, juste au service des mots qu’il envoie. Et qu’on reçoit en plein cœur, souvent.
Dans son nouvel album Macadam Animal (2019), réalisé par Benoît et Cyril Crabos (Le trottoir d’en face), il est question d’origines, de conquêtes et de déplacements migratoires de l’être humain à travers les âges.

« Macadam Animal est de ces albums incroyables que l’on écoute en boucle (…) une grande réussite ! » (ZICKMA)

À 18 ans, Guillaume Galiana quitte la banlieue nord de Paris et s’installe dans le Sud-Ouest de la France, avec la ferme intention de poursuivre des études d'anglais mais… Première guitare, premiers textes mis en musique, premières scènes et premier prix d’interprétation lors d’un tremplin organisé du côté de Pau par la SMAC Ampli. Il devient auteur-compositeur-interprète sous le nom de Guillo, et fait ses premières armes aux côtés de Francis Lassus (batteur pour Claude Nougaro et Jacques Higelin). En 2007, il est sélectionné pour participer aux 26èmes Rencontres d’Astaffort parrainées par Tété. Il effectue, presque dans la foulée, les premières parties de Francis Cabrel sur la tournée Des roses et des orties, puis en lever de rideau pour Emily Loizeau et Juliette. En tournée au Québec, il croise la route de Bernard Adamus, Anne Sylvestre, Allain Leprest ou Pierre Lapointe, et commence à se sentir sur scène comme à la maison.

« Miracle des mots, joie de la poésie incarnée (…) loin des diktats des tubes radios surproduits » (20 MINUTES)

Super 8, son premier album distribué, sort fin 2013 (La Bonne compagnie / Socadisc / Idol) et l'amènera à jouer partout en France et en Suisse : des premières parties, encore, de La Grande Sophie à Vincent Baguian, aux concerts intimistes chez l’habitant ou aux festivals chanson, il participe également à des projets parallèles comme La partie à 3 avec Gérald Genty et Askehoug, ou le collectif J’y suis Toujours, issu des rencontres d’Astaffort. Après trois ans de tournée et quelques récompenses plus tard (Prix du texte à Tarbes, Prix du public et des programmateurs en Suisse, Prix de l’ODDAC à Bayeux…) il peaufine sa plume et son art de la mélodie puis se remet au travail.

« D’album en album Guillo fait le lien entre chanson et poésie » (CHARTS IN FRANCE)

Au printemps 2016, son nouvel album (Soulage - Cinq Secondes / Idol) reçoit le soutien de la Sacem et de l’Adami. Après une sortie digitale remarquée, les onze chansons paraissent en librairie sous la forme d’un livre-disque (Je ne suis pas un long fleuve tranquille - LamaO éditions). Un ouvrage intime, musical et poétique, incluant l’album Soulage ainsi que 30 minutes de Bonus audio. Au gré des 70 pages, Guillo raconte l’origine de ses chansons, à travers un récit original où il fait parler la vie. Ce livre-disque reçoit, en septembre 2017, un coup de coeur Parole enregistrée de l'Académie Charles Cros. Son dernier album en date, Macadam Animal, sort en mars 2019 et reçoit les éloges de la presse spécialisée. En février 2020, le titre Nous aimions la terre entre en playlist internationale sur RFI. 

« Chaque chanson vous tient, vous retient. Pas un mot n'y est superflu, pas une rime de trop. Des chansons qui chaque fois amènent l'émotion, la compassion, l'affirmation, la résolution ... Aucune, entre ses lignes, ses notes, n'est absente d'intention (...) C'est magnifique »
(NOS ENCHANTEURS)

Tout en continuant sa tournée entamée en 2019 pour Macadam Animal, Guillo se lance dans une nouvelle expérience intitulée Solaar dans l’air, dans laquelle il revisite, en acoustique, les titres les plus forts d’MC Solaar. De Qui sème le vent récolte le tempo en passant par Prose Combat, Cinquième as ou Géopoétique, le set guitare-voix donne des allures Folk-Rock à la célèbre poésie hip-hop du maitre des mots, précurseur du rap en France dans les années 90 et qui a su, malgré une longue pause de 10 ans loin des projecteurs, demeurer sur le devant de la scène musicale française.
L’énergie est communicative, les versions surprenantes. Solaar dans l’air est un spectacle en forme d’hommage, dans lequel les petits bijoux populaires de « L’as de trèfle » (Nouveau western, Obsolète, Caroline, Bouge de là, Gangster moderne ou Sonotone …) apparaissent au public sous un autre jour.


« Guillo impose le choix d'une pop légère et francophone aux textes délicats » (ROCK & FOLK)



Photos L'oeil dans la boite